ACTUALITES

Dates clés des traitements percutanés de la pathologie valvulaire mitrale auxquels nous avons participé :

  • 1984 : Premier cas de commissurotomie mitrale percutanée publié par K. Inoue dans une revue chirurgicale
  • Fin 1985 : Le Pr Alec Vahanian, le Pr Pierre-Louis Michel et le Dr Jean Guerinon ont inséré par voie transseptale un ballon « Trèfoil » dans la valve mitrale d’une pièce autopsique
  • Décembre 1985 : James Lock publie un cas de dilatation mitrale percutanée dans le NEJM
  • Début 1986 : Le Pr Jean-Pierre Bassand réalise une première tentative de dilatation mitrale percutanée, malheureusement sans succès
  • Mars 1986 : Le Pr Alec Vahanian, le Dr Bertrand Cormier, le Pr Michel Slama réussissent après plus de 4 heures d’efforts ! (probablement la première dilatation mitrale en Europe). Plusieurs échecs suivront mais ensuite ils ont adopté la technique du « Double Ballon » inspirée de celle utilisée par Igor Palacios et Peter Block à Boston et « l’aventure » a vraiment commencé et sera écrite en particulier grâce à le Pr Bernard Lung
  • 1990 : A l’hôpital Tenon dans le service du Pr Jean Acar, un cours pratique comparant les techniques disponibles et adoptons la technique Inoue est organisé à partir de cette date
  • 2008 : Avec le Dr Dominique Himbert et le Dr Eric Brochet, le Pr Alec Vahanian participate aux premiers cas mondiaux de suture percutanée bord à bord de la valvule mitrale dans l’insuffisance mitrale avec le système MOBIUS par voie transseptale
  • 2008 : Implantation avec le Dr Jan Harnek du dispositif MONARC dans le sinus coronaire pour réduire la régurgitation mitrale
  • 2010 : Réparation de la valve mitrale percutanée technique bord à bord par le Mitraclip (2ème cas français une semaine après le Dr Thierry Lefevre)
  • 2011 : Implantation par voie transseptale d’une valve de TAVI « inversée » dans une annuloplastie mitrale chirurgicale pour traiter un échec de réparation mitrale chirurgicale avec Dr Dominique Himbert et le Dr Eric Brochet (premier cas mondial par cette voie)
  • 2013 : Implantation d’une prosthèse par voie transseptale dans un cas de calcification massive de l’anneau mitral avec Dr Dominique Himbert et le Dr Eric Brochet (premier cas mondial par cette voie)
  • 2014 : Première implantation transeptale chez l’homme d’un dispositif d’annuloplastie de valve mitrale « de type chirurgical » pour la régurgitation mitrale fonctionnelle avec Francesco Maisano
  • 2020 : Participation à l’élaboration du remplacement de la valve mitrale par cathéter transseptal avec la prothèse Cardiovalve

 

 

Conclusion

 

  • La disponibilité d’approches moins invasives par cathétérisme augmente le nombre de patients référés pour une intervention valvulaire
  • À l’avenir, les indications respectives des interventions chirurgicales et interventionnelles changeront en fonction de l’amélioration de la stratification du risque, de l’évaluation minutieuse des résultats et des améliorations technologiques.
  • Les changements de pratique devront être fondés sur les preuves et leurs conséquences soigneusement suivies.
  • Les problèmes financiers et les contraintes organisationnelles doivent être résolus

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires